Luigi Bauco Technical director Service 2000
We will contact you back in the next two business hours!

Appliances types

Brands

?

xLocation of rating serial number plate
Appliance Location
Top-loading washer Beneath lid near toward back of unit or behind control panel
Front-loading washer Inside door in frame area
Dryer Inside door in frame area
Dishwasher Inside door on rim
Refrigerator / freezer Open main door: on one of the side panels
Electric range Inside oven drawer on one of the sides
Gas range Can be difficult to access; might be under burners or on edge of oven door
Built-in oven Under control panel or on inside rim
Range hood Under filters
Microwave oven Inside oven on rim
Cooktop Usually on underside of unit, i.e. under the counter. If not, under burners.

Veuillez laisser ce champ vide.

Luigi Bauco Directeur technique Service 2000
Nous vous contacterons dans les deux heures ouvrables!

Type d'appareils

Marques

?
xListe d'endroit où sont situées les plaques signalétiques
Appareil Endroit
Laveuse chargement par le haut Sous le couvercle vers le fond de l'appareil ou derrière le panneau de contrôle
Laveuse chargement frontal Sur le pourtour de la porte en ouvrant
Sécheuse Sur le pourtour de la porte en ouvrant
Lave-vaisselle Sur le pourtour de la porte en ouvrant
Réfrigérateur / congélateur En ouvrant la partie principale sur un des panneaux latéraux
Cuisinière standard En ouvrant le tiroir sur un des deux côtés
Cuisinière au gaz Parfois difficile d'accès, la plaque peut se trouver sous les brûleurs, tout comme autour de la porte du four
Four encastré Sous le panneau de contrôle ou sur les côtés intérieurs
Hotte Sous les filtres
Micro-onde En ouvrant la porte sur le pourtour
Plaque de cuisson Habituellement sous la plaque, donc sous le comptoir. Sinon sous les ronds

Veuillez laisser ce champ vide.


Netiquette et témoignage – votre opinion

Netiquette et témoignage – votre opinion

Voici un article qui vient du coeur ! Je suis un peu frustré maintenant et j’aimerais avoir votre point de vue.

Nous avons reçu ce témoignage d’une étoile dernièrement :

temoignage

 

 

J’écris donc cet article que j’ai presque le goût de commanditer afin de soulever l’importance d’être attentif sur la portée de notre influence en tant que consommateur. Je vous invite à participer à la réflexion.

L’importance de pouvoir donner notre opinion

Nous parlons souvent du consommateur ou des gens qui sont victimes des entreprises. Hé bien pourtant nous avons deux pouvoirs qui, lorsque bien exercés, sont fatals :

Le pouvoir de voter avec son argent. C’est fantastique de pouvoir décider de simplement pas faire affaires avec une entreprise si nous ne sommes pas satisfait de quelque aspect que ce soit. Dans toutes les situations où il y a des alternatives, c’est un pouvoir assez facile à exercer.

Le pouvoir de témoigner de son expérience. Cet ultime pouvoir permet d’informer les autres consommateurs des forces et faiblesses d’une entreprise, de souligner les points positifs ou encore d’obtenir résolution quand les choses ne se déroulent pas bien. Ce pouvoir est particulièrement pratique lorsqu’il n’y a pas d’alternative, dans le cas d’un monopole par exemple. C’est un pouvoir essentiel et je suis le premier à l’encourager, car cela permet aussi aux entrepreneurs d’identifier les pistes d’amélioration et de mettre en place des solutions.

Maintenant, autant il ne faut pas tolérer une entreprise peu scrupuleuse, il ne faut pas non plus accepter les témoignages inutilement nuisibles. C’est pour cette raison que je prends un moment pour connaître votre opinion.

Le dommage d’un témoignage

Quand j’étudiais en gestion au début des années 90, nous apprenions la règle selon laquelle un client satisfait le dit à 3 personnes et un client insatisfait le dit à 13 personnes. Aujourd’hui, ces 13 personnes sont sur les réseaux sociaux et l’impact se traduit en des milliers de personnes touchées, positivement ou négativement. Est-ce que cela signifie qu’il faudrait moins témoigner de nos expériences? Pas du tout et au contraire! Il faut continuer à le faire, mais dans le respect.

Je reprends l’exemple du témoignage ici haut. Je suis tout à fait ouvert à ce qu’un client qui n’aurait pas reçu résolution à son problème en parle sur notre page. Nous ne sommes pas parfaits et au cours de notre croissance il est possible que des clients glissent dans les mailles de nos processus de service. Il faut que nous sachions ces situations et les entreprises qui ont à cœur d’offrir un bon service, comme nous avons la prétention de faire, prendront ces commentaires et ajusteront leurs processus afin d’éviter de telles situations.

Une étoile pour vos heures d’ouverture, vraiment?

Mon dentiste n’est pas ouvert le soir et je prends congé pour y aller avec mes enfants. Mon cordonnier n’est pas ouvert le dimanche alors que c’est mon jour de commission. Notre service de réparation est ouvert les jours de semaine. C’est une décision d’affaires et d’autres entrepreneurs y voient une opportunité d’offrir un service de soir. Tant mieux pour eux!

Pourquoi cela m’embête !

Comme notre vie s’accélère et que nous raccourcissons notre processus de décision, les classements nous permettent de prendre des décisions éclairées. Maintenant, un seul témoignage de la sorte est vu des milliers de fois et beaucoup de gens ne s’arrêteront pas pour identifier la raison de ce témoignage. Je sais bien que tous ceux qui prendront ce temps constateront le côté loufoque d’un tel commentaire et passeront outre, mais il reste que le dommage sera fait.

Vous êtes le patron : soyez-en un bon!

Je crois que les consommateurs doivent se comporter en bons parents comme les entreprises et tout le monde en fin de compte. Un bon parent tentera de comprendre avant d’agir. Il sera juste dans ses interventions (il ne privera pas ses enfants de sortie un mois parce qu’ils ont laissé trainer leur linge dans la salle de bain), mais sévira quand il le faudra simplement pour les éduquer sur les limites.

Sévère, mais juste

L’entreprise ne doit pas abuser de vous. Elle ne doit pas tirer profit d’une situation et elle doit vous informer clairement de son fonctionnement. Si elle faillit sur ses paroles, je vous invite à valider qu’elle ne l’a pas fait de mauvaise foi. Si c’est une erreur, apprenez à pardonner. Si ce n’est pas le cas, soyez sévères!

Une invitation

Que pensez-vous de cela? Avez-vous déjà vécu une telle situation? Avez-vous des suggestions à ce sujet? Je vous écoute!

Daniel Beaulé, président


Daniel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *